Qui est Śrī Tathāta ?

STT_Sourire

 

Śrī Tathāta est un grand sage Indien qui consacre sa vie au progrès spirituel de l’Humanité.

Sa motivation est de révéler aux êtres humains leur nature divine et de les conduire jusqu’au plus haut niveau spirituel quelles que soient leurs croyances ou appartenances.

Śrī Tathāta enseigne le “Dharma du temps présent”, c’est-à-dire la façon de vivre découlant d’une conscience de l’Ordre Cosmique. Dans ce but, il a révélé solennellement à Sarnath en janvier 1991 les “Dharma Sūtras”, ensemble de 50 préceptes qui montrent les étapes menant l’être humain à sa nature divine (livre Les “Dharma Sutras illustrés” nouvellement édité).

Son enseignement vivant, accompagné de pratiques et de rituels, découle directement des Vedas, sagesse millénaire léguée par les grands Rishis des temps anciens.

SA VIE :

Śrī Tathāta est né dans l’état du Kérala en Inde du Sud. Il reçoit le prénom de Narayana. Très entouré par l’amour de sa pieuse mère, Narayana commence à pratiquer la méditation dès l’âge de trois ans.

Attiré par la vie de l’Esprit, l’enfant continue à vivre en marge de la vie sociale que souhaite pour lui son père et passe la majeure partie de son temps retiré dans le petit temple voisin de la maison. Durant sa jeunesse, il observe de longs temps d’austérités (tapas) qui induisent de très hautes expériences spirituelles.

Jeune adulte, il décide de quitter son village et parcourt les lieux les plus sacrés de l’Inde. Il éprouve à nouveau le besoin d’accomplir des périodes d’intense austérité et il ressent la nécessité de retourner sur le lieu de son enfance pour cela. A son retour, son père très gravement malade est guéri par lui. En reconnaissance de cette guérison inattendue, il lui offre un lopin de terre sur lequel il peut s’installer pour y vivre une vie d’ascétisme retirée du monde. Ce lieu situé à Varishtapuri dans le Kérala est devenu par la suite un ashram.

Plus tard, il réalise la souffrance dans laquelle vit l’être humain ; il va alors consacrer sa vie au progrès spirituel non seulement de ses disciples mais également de celui de l’Humanité.

Il offre depuis plusieurs années des rituels védiques de grande ampleur appelés Mahāyāgas auxquels assistent plusieurs centaines de milliers de participants et de nombreuses personnalités indiennes reconnues.

Ses dévotions et ses expériences mystiques n’ont jamais cessé de s’intensifier et l’ont mené à ce rôle de guide qui œuvre sans relâche en faveur de l’humanité.STT_Bannian